Ambigua traduction par Emmanuel Ponsoye (Maximus the by St Maxime le Confesseur

By St Maxime le Confesseur

Show description

Read Online or Download Ambigua traduction par Emmanuel Ponsoye (Maximus the Confessor) PDF

Similar french books

Additional resources for Ambigua traduction par Emmanuel Ponsoye (Maximus the Confessor)

Example text

Les effets de ces disparités sur les jeunes sont multiples et dangereux. Ils mettent en péril la paix sociale, empêchent des millions de gens de profiter des avantages de la mondialisation et ferment la porte aux éventuelles possibilités de développement. -U. -U. 12,41 14,22 Calcutta, Inde 11,92 17,31 Buenos Aires, Argentine 11,80 13,86 Séoul, Corée du Sud 11,61 12,98 Pékin, Chine 11,30 15,57 Osaka, Japon 10,61 lO,6l Lagos, Nigeria* 10,29 24,6l Rio de Janeiro, Brésil 10,18 11,86 Delhi, Inde* 9,95 16,86 Karachi, Pakistan* 9,73 19,38 Le Caire, Egypte 9,69 14,42 Paris, France 9,52 9,69 Tianjin, Chine 9,42 13,53 Manille, Philippines* 9,29 14,66 Moscou, Russie 9,27 9,30 Jakarta, Indonésie* 8,62 13,92 Dhaka, Bangladesh* 8,55 19,49 : Villes qui, selon les prévisions, devraient croître de plus de 50 % d'ici 2O15- DES É T A T S R E M A N I É S : P A R T I E 2 41 Ces inégalités illustrent bien la complexité des liens entre développement et liberté.

Lorsque, en raison de l'absence d'une ligne de conduite normative, des Etats riches et bien armés refusent de se mobiliser même pour la plus modeste des interventions humanitaires ou refusent de donner leur adhésion à un traité sur la protection mutuelle de l'environnement, si sûr et peu coûteux soit-il, ou encore lorsque les Etats membres du Conseil de sécurité qui ont droit de veto ferment les yeux même devant une réelle menace à la paix et à la sécurité mondiales, les échecs se perpétuent. Pire encore, ces attitudes défensives et de repli font obstacle à la pensée stratégique à long terme et facilitent les manoeuvres dilatoires et électorales à court-terme.

Les signes d'échecs sont partout : dans les cimetières des Balkans; dans les innommables mutilations des enfants en Sierra Leone; dans les narco-ruines de la vie colombienne. Au Cambodge, des crânes empilés servent de monuments aux morts. Les vies tchétchènes prises en Russie ne se comptent plus et des mères pleurent aux funérailles de leurs enfants. La télévision, l'Internet, les déplacements des familles, les réseaux d'ONG — tout nous rapproche de ces conflits. Ils deviennent, dans certains cas du moins, nos conflits.

Download PDF sample

Rated 4.64 of 5 – based on 18 votes